CHRONIQUE (SIWEL) — Évoquer le printemps noir devant le kabyle qui se veut algérien Ad vitam aeternam, c’est parler de corde dans la maison d’un pendu. Le sujet réveille des souvenirs pénibles que le courtisan des urnes algériennes a choisi d’oublier, vaille que vaille, avec l’absurde conviction que le temps effacera le sang des 128 innocents qui a coulé de la Kabylie.

La suite sur SIWEL le site de l'AIK (Agence d'Information Kabyle).

ferhatentretienLors de la conférence , Mas Ferhat Mehenni a centré son discours sur le combat des militants du MAK en Kabylie, sur l'économie et l'éducation en Kabylie ainsi que sur les actions prochaines de l'Anavad (le Gouvernement Provisoire Kabyle). Le président de l'Anavad es revenu sur les projets de création d'une banque kabyle et de médias kabyles pour renforcer et passer un cap supplémentaire dans le combat pour une Kabylie libre.

Suite à au discours de Ferhat Mehenni, le public très attentif, a posé de nombreuses questions au président du gouvernement provisoire qui en a profité pour saluer tous ceux qui soutiennent financièrement la cause kabyle.

Voir la vidéo sur SIWEL

canadadrugs24.com

logotest6

La ville de Bouzeguène, le village Sahel ont commémoré le 16 ème anniversaire de la mort de Mr HABI Arab président de l’apc de Bouzeguène de 1997 à 2000. Des amis du défunt, entourés de simples citoyens, ont salué sa mémoire.

ArabHabbi

Voir l'article sur le Bouzeguène Post

 

Le pouvoir algérien était déjà très inquiet. Au vu de la mobilisation, en ce dimanche 17 avril 2016 à Paris, où l'on a dénombré près de 10 000 kabyles de la diaspora manifester en faveur de l'indépendance de la Kabylie, battant le pavé de la place de la Bastille à la place de la République, cette inquiétude risque de monter d'un cran.

 

marche17avril

Retrouvez l'article complet sur SIWEL