La grive ou amargu en kabyle

La grive que l'on trouve en kabylie à partir du mois de décembre est appelée grive musicienne.

Description de la grive musicienne:

La grive musicienne est aussi appelée: "grive commune", "de pays", "de vignes", "vendangeuse" ou encore "chiqueuse" et "tourdre" en Provence. La grive musicienne est la plus populaire de tous nos turdidés.

La grive musicienne mesure environ 23 cm, avec une envergure qui oscille entre 33 et 36 cm, pour un poids variant de 65 à 90 gr selon les périodes. Son espérance de vie est de 14 ans en moyenne.

La grive musicienne se distingue des autres espèces de turdidés tout d'abord, par sa taille, ses coloris (plumage de couleur fauve, ses flancs et poitrine mouchetés, ses dessous d' ailes jaunâtres), sa taille (qui est légèrement inférieure à celle du merle), son vol bien distinct ou encore son chant automnal qui lui est propre (tchic-tchic) d'où l'appellation dans certaines régions de "chiqueuse". Pendant la saison des amours, le chant des mâles est doux et mélodieux, il est formé de strophes, accentué par de courtes phrases flûtées, plusieurs fois répétées. Il est vraiment typique de la grive musicienne (d'où son nom).

Ce turdidé est vraisemblablement l'un des oiseaux les plus chassés en France, notamment dans le Sud Est, où les chasseurs provençaux lui vouent une passion sans limite. Au milieu du XIXe siècle, on comptait plus de 8 000 postes à grives dans la région de Marseille, malheureusement les choses ont bien changé de nos jours mais, l'engouement pour cet oiseau, la grive, demeure toujours intact.

Voir ici pour plus de détails sur la grive musicienne