Entretien/ Ferhat Mehenni, leader du MAK: "Il faut dépasser l'Algérie pour vivre enfin la liberté".

Chanteur engagé, Ferhat Mehenni était adulé. Les multiples arrestations dont il a été l'objet, ont fait de lui une des icônes du combat identitaire amazigh. Après un long combat au sein mouvement culturaliste incarné par le MCB, il s'embarqua dans l'activité partisane au sein du RCD, dont il fut l'un des membres fondateurs en 1989. Dans la foulée du Printemps noir, qui a ensanglanté la Kabylie en 2001, il fonda le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) qui, comme l'indique son intitulé, revendique l'autonomie, puis l'autodétermination de la région. Désigné président d'un gouvernement kabyle en exil, l'Anavad, il est aujourd'hui, malgré les vives polémiques qu'il soulève, un personnage agissant de la scène politique locale et nationale. A ce titre, Algérie-Focus, lui ouvre ses colonnes. Entretien à suivre sur le site Algérie Focus.