Le pouvoir algérien était déjà très inquiet. Au vu de la mobilisation, en ce dimanche 17 avril 2016 à Paris, où l'on a dénombré près de 10 000 kabyles de la diaspora manifester en faveur de l'indépendance de la Kabylie, battant le pavé de la place de la Bastille à la place de la République, cette inquiétude risque de monter d'un cran.

 

marche17avril

Retrouvez l'article complet sur SIWEL